SSD intel 330 Series

De SeRoM - Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Draft Draft / Brouillon
Cette page/chapitre est un brouillon, pas un article ou une règle, et peut être incomplète ou non-fiable! Vous êtes invités à faire des suggestions en page de discussion.

Les configurations ci-dessous ne sont pas spécifiques aux SSD Intel series 330. Il ne devrait pas y avoir de différences avec un autre SSD récent (c'est à dire avec la fonction TRIM).

Partitions et alignement

De nos jours, parted gère parfaitement bien l'alignement (Août 2012 - parted v2.3). On peut voir ci-dessous que toutes les partitions sont bien alignées sur un multiple de 2048.

 root@orange-monk:~# parted 
 GNU Parted 2.3
 Using /dev/sda
 Welcome to GNU Parted! Type 'help' to view a list of commands.
 (parted) unit s                                                           
 (parted) print                                                            
 Model: ATA INTEL SSDSC2CT12 (scsi)
 Disk /dev/sda: 234441648s
 Sector size (logical/physical): 512B/512B
 Partition Table: msdos
 
 Number  Start      End         Size        Type     File system     Flags
  1      2048s      39063551s   39061504s   primary  ext4
  2      39063552s  42969087s   3905536s    primary  linux-swap(v1)
  3      42969088s  234440703s  191471616s  primary  ext4

Vous pouvez donc éditer vos partitions tranquillement avec parted.

Activer le TRIM

Attention

Attention

Il y a 3 pré-requis pour pouvoir activer la fonction de TRIM à la volée:

  • un kernel Linux minimum 2.6.33,
  • des partitions en ext4,
  • et un disque SSD qui gère le TRIM (check via hdparm -I /dev/sd?)

Si tous les pré-requis sont bien remplis, il suffit de rajouter l'option discard dans /etc/fstab pour chacune de nos partitions

 /dev/sda1	/		ext4		noatime,errors=remount-ro,discard	0 1
 /dev/sda3 	/home		ext4		noatime,discard				0 2

Ensuite on remonte nos partitions qui vont bien:

 mount -o remount /
 mount -o remount /home/

Ou bien un petit reboot maintenant que cela va super vite avec notre new SSD ;-).

Minimiser l'écriture du SSD

noatime

Par défaut, le système de fichier ext prend note du dernière accès en lecture pour tous fichier. Vu l'utilité faible on peut couper cette fonction pour économiser les écriture sur notre SSD.

Assurez-vous que noatime figure dans les options pour chaque partitions dans /etc/fstab:

 /dev/sda1	/		ext4		noatime,errors=remount-ro,discard	0 1
 /dev/sda2     none            swap            sw,discard                              0 0
 /dev/sda3 	/home		ext4		noatime,discard				0 2

Note

Note

Debian Squeeze et Wheezy positionne bien le flag noatime lorsqu'il détecte un disque SSD.

Swapiness

Rajoutez ces deux lignes dans le fichier /etc/sysctl.conf:

 vm.swappiness=1
 vm.vfs_cache_pressure=50

Ainsi le système n'utilisera la swap qu'en dernier recours. Quand il ne restera plus qu'un pourcent de RAM libre en fait (swapiness = 1). La seconde directive donne un gain de performance.

On charge les nouveaux paramètres:

 sysctl -p

Cache Firefox

/var et /tmp

WearOut

Pour mesurer la vieillesse du SSD:

 smartctl -a /dev/sda | grep Media_Wearout_Indicator

Références